Accidentologie aux passages à niveau

Une collision entre un train et une voiture est mortelle pour l’automobiliste une fois sur deux.
En comparaison, 5 % des accidents de la route sont mortels. 
 
Pour SNCF Réseau, la sécurité aux passages à niveau est une de ses priorités.
  • En 2011, on dénombrait 106 collisions, 32 tués et 14 blessés graves. 
  • En 2012, on dénombrait 100 collisions, 33 tués et 10 blessés graves. 
  • En 2013, on dénombrait 148 collisions, 29 tués et 19 blessés graves.
  • En 2014, on dénombrait 100 collisions, 25 tués et 17 blessés graves.
  • En 2015, on dénombrait 100 collisions, 27 tués et 15 blessés graves.
  • En 2016, on dénombrait 111 collisions, 31 tués et 15 blessés graves.
Dans plus de 90% des cas les collisions se produisent avec un véhicule léger (motorisé de moins de 3.5t)
 
Ces accidents sont dans 98% des cas la conséquence de comportements inadaptés des usagers:

- impatience
- habitude entrainant une baisse de vigilance
- non-respect du code de la route (vitesse excessive, passage en chicane, non-arrêt au Stop)

 

Faire baisser l’accidentologie est bien l’objectif de SNCF Réseau qui, pour ce faire, mène des actions de sécurisation et de prévention.